Foyer de vie l'Orival

Foyer de vie vue aérienneCapacité d'Accueil :

  L'établissement, ouvert 365 jours par an, accueille 40 adultes en situation de handicap mental , âgés de 20 ans et plus, hommes et femmes, après avis favorable de la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) en internat et 5 en demi internat.

 

     Prise en charge financière :

  Le Conseil Général du département d'origine de la personne accueillie verse à l'établissement un prix de journée fixé, au préalable, par la Direction de la Solidarité 81. En contre partie, la personne résidente reverse, au département d'origine, un pourcentage, défini par celui-ci, des ressources qu'elle perçoit (Allocation Adulte Handicapé, Allocation Logement…).

 

      Agrément

  Le Foyer de Vie l'Orival est un établissement bénéficiant d'un agrément Foyer Occupationnel Thérapeutique, régit par la Loi du 30 juin 1975 rénovée par la Loi du 2 janvier 2002.

  L'agrément à l'ouverture du Foyer de Vie L'Orival a été prononcé par le Conseil Général du Tarn le 2 novembre 1994.

 

 

l'Association Beau Soleil

 
  L'Association "BEAU SOLEIL TARN" a été créée en Novembre 1992, afin de répondre à la demande de familles d'adultes en situation de handicap mental. La parution au journal officiel de la création de l'Association Beau Soleil Tarn date, précisément, du 18 Novembre 1992.


Association   Dans la publication à la préfecture du Tarn, le 2 Novembre 1992, l'Association est déclarée Association Loi 1901. Elle a pour objet de promouvoir toutes actions, en particulier lieux de vie et lieux de travail, propres à permettre à des personnes en situation de handicap mental de trouver un cadre de vie et des relations épanouissantes. L'Association "BEAU SOLEIL TARN" s'est donc donné pour objectif, la construction d'un Foyer de vie : l'Orival à Sorèze.

   Le projet reçoit l'avis favorable de la C.R.O.S.S. (Commission Régionale de l'Organisation Sanitaire et Sociale) le 24 Mai 1994. La D.S.D. (Direction de la Solidarité Départementale) du Tarn autorise la création le 2 Novembre 1994.

   Après avoir résolu le financement, les travaux de construction du Foyer peuvent débuter en Janvier 1997. Le Foyer l'Orival ouvre ses portes le 1er Septembre 1997. Il s'agit d'un Foyer Occupationnel Thérapeutique.

  Obéissant aux mêmes règles que les Foyers d'Hébergement, les Foyers Occupationnels ont été institués par l'article 168 du code de la santé publique, de la famille et de l'aide sociale. Leur financement est assuré par l'Aide Sociale départementale, les personnes accueillies pouvant participer aux frais d'hébergement. Ces structures ont vocation à prendre en charge des personnes ayant suffisamment d'autonomie pour accomplir les actes de la vie courante.

 

 

 

Dispositif d'accueil

Equipe du foyer de vie de l'Orival Le dispositif d'Accueil


  L'encadrement des résidents accueillis s'appuie sur une équipe pluri-professionnelle. Celle-ci est composée de 43 salariés

Le Service de Direction avec

  • Un Directeur : Monsieur Didier GLEIZES
  • Un Chef de Service : Monsieur Alain RASTOUL
  • Un Cadre Administratif : Mademoiselle Catherine CARAMAN

 

Pour accompagner au mieux les résidents, le Service Educatif est composé de 19 éducateurs et éducatrices :

  • Aides-Médico Psychologique
  • Moniteurs Educateurs
  • Moniteurs d'atelier
  • Educatrice sportive
  • Aides-soignantes.

 

Le Service Médical est composé de :

  • Un Médecin Neuropsychiatre : Docteur Jean-Jacques ROUSSEAU
  • Une Psychologue : Madame Martine ESCANDE
  • Un Infirmier
  • Un Aide-soignant
  • Un Psychomotricien

 

Les Services Généraux sont composés des services de cuisine, ménage, blanchisserie, entretien, surveillance de nuit, un service administratif ainsi qu'une surveillance qualité.

 salle de réunion foyer de vie l'Orival

 

Accompagnement

L'accompagnement éducatif

AccompagnementGarant au quotidien de la sécurité, de la protection, de la loi, des règles de vie, l'équipe éducative et l'ensemble du personnel se doivent de respecter et d'accepter la personne accueillie, telle qu'elle est.

    Un suivi personnalisé :

Un binôme « d’éducateur(-trice) coordinateur de projet » est en place pour privilégier le suivi individuel, notamment sur le plan matériel (gestion de l'argent de poche, de la relation aux tutelles et/ou aux familles, situations administratives, écrits de bilans et projets). Ainsi, le résident sait qu'il a deux interlocuteurs privilégiés, en lien avec l’ensemble de l’équipe pour l'aider à assurer certaines tâches matérielles et administratives.

Les coordinateurs de projet sont aussi garants du suivi du projet personnalisé du résidant. Cet accompagnement doit :

  • générer de la vie
  • l'aider à se reconnaître comme sujet en étant acteur de son évolution
  • développer un climat de confiance propice à son bien-être / son mieux-être, grâce à un soutien moral, affectif et psychologique, favorisant la bientraitance
  • adapter son potentiel aux situations
  • lui permettre d'exprimer ses compétences et ses capacités cognitives
  • prendre en compte son contexte socio-familial et les personnes en lien avec son histoire
  • l'aider à intégrer la vie collective du Foyer et à mieux s'insérer dans la société en favorisant un désir de communication et d'échange relationnel

 

 

Procédure d'admission

  L'admission d'une personne, pouvant bénéficier des services que nous proposons, nécessite toute une procédure. La demande de candidature provient de la CDAPH, de la personne, du représentant légal, de la famille ou d'un établissement du secteur médico-social ou psychiatrique.

Document d'admission  L'admission est, dans un premier temps, une procédure essentiellement administrative. Pour que cette admission soit effective, il est nécessaire qu'il y ait la notification d'orientation de la CDAPH et que celle-ci soit conforme à l'agrément de notre établissement, qui est : "Foyer Occupationnel Thérapeutique". L'équipe de Direction, à la lecture du dossier ou d'informations médicales strictement confidentielles, veille également à ce que les compétences de nos services correspondent aux besoins de la personne candidate.

  Si l'agrément de notre Foyer et les dispositifs mis en place sont conformes, correspondent aux besoins de la candidature, et si la capacité maximale d'accueil n'est pas atteinte, le processus d'admission peut débuter. Nous proposons une visite de l'établissement au représentant légal et/ou à la famille, éventuellement au service qui nous présente la candidature. Par cette prise de contact ils découvrent le cadre du Foyer de Vie l'Orival.


  Une rencontre plus approfondie avec la personne postulante et son entourage familial et/ou institutionnel s'ensuit. Au cours de cet entretien, nous expliquons la mission de l'établissement, ses objectifs, les moyens mis en œuvre, l'organisation, l'encadrement, la prise en charge globale, les règles de vie. Nous faisons plus ample connaissance, également, avec la personne candidate.

ADmission au foyer l'Orival  A l'issue de l'entretien, nous proposons une période d'essai qui permet, d'une part, à la personne accueillie, de se positionner sur son désir d'intégrer ou non l'établissement, et, d'autre part, aux différents services concernés d'évaluer ses propres capacités à répondre aux besoins de la personne.


  L'équipe pluri-professionnelle se réunit ensuite et, en fonction de l'ensemble des éléments fournis, se prononce sur la décision d'admission avant l'éventuelle signature du contrat de séjour, suivi de l'entrée officielle de la personne au sein de l'établissement.

 

Organisation générale

Aspect médicaux et psychologiques

   L'établissement assure les soins les plus adaptés à l'état de santé des résidants, fait appel au service de médecins généralistes, effectue l'accompagnement en milieu hospitalier ou spécialisé selon les besoins.

   Par ailleurs, notre établissement se situe sur le secteur de l'Hôpital Psychiatrique P. PINEL de LAVAUR (81). Le Foyer l’Orival a conclue une convention de partenariat avec la Maison de Santé « Mailhol » de Labastide Beauvoir (31).

   La préparation des traitements médicamenteux est assurée par l'infirmière sous le contrôle du médecin neuropsychiatre et du médecin généraliste. Une liaison en matière de santé s'effectue avec la famille ou le représentant légal. L'équipe médicale fera appel, si besoin ou à l'occasion d'un suivi approprié, aux compétences environnementales (médecins spécialistes, hôpitaux). La discrétion et la mise à jour du dossier médical seront garanties selon les textes de loi en vigueur.

  Un suivi psychologique est assuré par le médecin neuropsychiatre et/ou la psychologue, dans le cadre d'entretiens individualisés, ponctuels ou réguliers (selon l'évaluation du besoin du résidant).

Les suivis se mettent en place :

  • à la demande du résidant
  • à la demande de l'équipe pluri-professionnelle

 

Restauration

Salle de Restauration de l'Orival

 

  Les repas préparés par le personnel du Service Cuisine, dans les locaux de l'établissement, en tenant compte des normes d'hygiène en vigueur, sont variés et adaptés aux besoins des personnes accueillies.

  Les menus correspondent aux goûts des résidents tout en répondant aux besoins alimentaires, aux critères d'ordre culturel, médicaux ou génétiques (mode alimentaire de certaines personnes selon leur pratique religieuse, régimes hypocaloriques, régimes autres, repas mixés).

 

Autres services

 Le Service Blanchisserie assure aux personnes accueillies l’entretien de leur linge, dûment étiqueté. Il est retourné dans des délais rapides à son propriétaire.

 Le Service Ménage nettoie quotidiennement les locaux de l'établissement.

 Un parc automobile de 7 véhicules (dont 4 de 9 places) pour l'ensemble de l'institution, permet aux résidents de se déplacer hors de l'établissement pour leurs achats personnels, pour des sorties diverses et, éventuellement, pour rendre visite à leur famille.

 

Absences

  Toute absence non prévue doit être signalée par téléphone le jour même, ou à l'avance quand cela est possible.

  Un certificat médical doit être fourni en cas d'absence prolongée pour raison de santé.

  Une absence trop fréquente ou prolongée pourra mettre en difficulté le fonctionnement de l'établissement et peut remettre en question le placement de la personne accueillie.

 

Accès aux locaux par les accompagnants

  Toute visite par la famille doit se dérouler avec l'autorisation de la Direction.

  Afin de respecter l'intimité des résidents au sein de leur lieu de vie, les visiteurs doivent, tout d'abord, s'annoncer à l'accueil et faire preuve de discrétion lors de leur venue.

 

Divers

interdit de fumer  Depuis la Loi du 1er Février 2007, interdisant de fumer dans les lieux publics, il est interdit de fumer dans l’enceinte des bâtiments de l’Etablissement, notamment dans les chambres. L'équipement mobilier et la literie des chambres des résidents doivent être classés M1 ou "résistant au feu" conformément à la demande de la Commission Sécurité du 20 mai 2010.

  Les drogues, les boisons alcoolisées et autres substances illicites et/ou nocives sont interdits dans l'établissement. A l’occasions de moments festifs, le vin est consommé avec grande modération et sous surveillance éducative.

  Les animaux ne sont pas admis à l'intérieur des bâtiments, sauf avec autorisation de la Direction.

  Il est possible de téléphoner aux personnes accueillies, de préférence à partir de 20h, sauf les week-ends.

  Les acquisitions vestimentaires peuvent s'effectuer dans le cadre familial ou institutionnel.

  Un protocole de dépôt des objets personnels est établi (PT DIR 01).